spot_img
spot_img

Tour du Faso 2021 : un budget de 500 millions pour l’organisation

Le comité d’organisation du 33e Tour du Faso était face à la presse, ce mercredi 8 septembre 2021, à Ouagadougou. Le budget de cette édition s’élève à de 500 millions de francs CFA dont 355 millions de francs CFA à rechercher.

Le 33e Tour cycliste international du Faso fait son grand retour cette année après avoir été annulé en 2020 à cause du COVID-19. Pour l’organisation, un budget de 500 millions de francs CFA. Selon le secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs, Hermann Yabré, 145 millions de francs CFA sont déjà couverts par le gouvernement. De ce fait, les 355 millions de francs CFA restants sont à rechercher au niveau des sponsors et partenaires, à en croire le superviseur général adjoint du Tour du 2021.

             Selon le superviseur général adjoint, Hermann Yabré (milieu), 355 millions FCFA sont à rechercher 

Pour l’heure, 13 pays ont confirmé leur participation au prochain tour qui se déroulera du 29 octobre au 7 novembre. Il s’agit de la Côte d’Ivoire,  du Cameroun,  du Bénin,  de la RDC,  du Maroc,  de l’Afrique du Sud,  de l’Algérie, de la France, du Mali,  de la Hollande , de la Suisse, de la Belgique et de l’Allemagne. Le président du comité d’organisation, Ignace Amédée Béréwoudougou, a annoncé une innovation majeure qui concerne l’introduction d’une course féminine dénommée « Tour féminin international du Faso ». Cette compétition sera placée sous le thème «Femmes, sport et paix universelle ». Cette initiative du gouvernement burkinabè vise à promouvoir le cyclisme féminin. Et pour cette première, huit pays, à savoir le Bénin, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Maroc,  l’Égypte,  la Guinée et le Cameroun y prendront part aux côtés du Burkina Faso.

       Les conférenciers pont promis que tout sera fait pour sécuriser le tour

Malgré le contexte sécuritaire et sanitaire, Hermann Yabré s’est voulu rassurant : « Le Burkina Faso doit réussir son tour  pour montrer la résilience de notre peuple face aux défis. Toutes les dispositions sont et seront prises pour garantir la sécurité de la caravane et des populations en matière de sécurité. Sur le plan sanitaire,  le CNO prendra des mesures pour que soient observées toutes les prescriptions de l’UCI, du gouvernement du Burkina Faso et du guide sanitaire en matière de lutte contre le covid-19 tout au long de cette édition ».

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page