spot_img
spot_img

27e journée Fasofoot : Royal FC enfonce KOZAF dans la crise

En ouverture de la 27e journée du Fasofoot, KOZAF s’est incliné 3 à 1 devant Royal FC. Si les Académiciens de Nioko 2 avaient ouvert le score, ils ont été vite rattrapés puis dépassés par les Princes de Bobo-Dioulasso. Cette victoire enfonce l’équipe de Zico dans la crise et la condamne peut-être à la relégation.

Fort de sa victoire en Coupe du Faso contre l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), malgré une équipe fortement remaniée, KOZAF accueillait Royal football club, ce samedi 24 avril 2021. Les protégés de coach Magan Oulé Diabaté, lanternes rouges du Fasofoot, avaient à cœur d’engranger une victoire pour lancer enfin la machine du maintien.

Pour ce faire, le coach décidait de lancer son onze habituel qu’il avait pris le soin de laisser reposer. Sur la pelouse du stade Issoufou Joseph Conombo, Kassoum Ouédraogo Zico académie de football démarrait la rencontre pied au plancher. Ibrahim Soungalo Sanou, Drissa Banao ou encore Charles Douani donnaient du fil à retordre à la défense royaliste.

Le show Banao

Mais celle-ci résistait jusqu’à la 23e minute. En effet, c’est le moment choisi par le très remuant ailier Drissa pour faire un numéro dont lui seul a le secret. Sur le flanc gauche de l’attaque, il passait en revue toute la défense bobolaise, entrait dans la surface avant d’adresser un bijou de centre pour une tête rageuse de Charles Douani. L’attaquant ne laissait aucune chance au portier (1-0, 23e).

Conforté par cette ouverture du score, les Jaune et Or de Ouaga multipliaient les offensives. Dans tous les bons coups, Drissa Banao amorçait une nouvelle offensive qui aboutissait à une passe lumineuse pour Soungalo Sanou. Mais, ce dernier manquait son face à face avec le dernier rempart adverse.

A force de manquer les occasions, KOZAF redonnait espoir à Royal FC. Les princes étaient mêmes tout près d’obtenir l’égalisation sur une perte de balle idiote du latéral gauche, Aboubacar Dayo. Mais, Abrahame Koné, pourtant seul dans la surface ne parvenait pas cadrer. Ce n’était que partie remise puisque sur une contre-attaque éclaire, Abrahame Koné se faisait pardonner en ajustant parfaitement Inoussa Congo, le portier de KOZAF (1-1, 30e).

Le réveil des Princes

Assommés par ce but, les Académiciens de Nioko 2 se mettaient à paniquer. Les balles les plus simples devenaient de plus en plus difficiles à maitriser, les passes n’arrivaient plus à destination… La mi-temps intervenue entretemps n’a pas permis à l’équipe de retrouver son football. Même réduits à 10 contre 11, les Princes venus de Bobo continuaient à rendre la vie difficile à l’équipe de Zico. Ali Sissoko profitait de ce moment de fébrilité pour corser l’addition (1-2, 72e).

Se sachant condamné, KOZAF essayait le tout pour le tout pour revenir. Mais dans le jeu, la supériorité numérique ne se ressentait aucunement dans le jeu. Malgré le siège du camp adverse, les hommes de Magan Oulé Diabaté ne parvenaient pas à obtenir l’égalisation. Pire, ils encaissaient un 3e but au bout du temps additionnel signé Mohamed Sidibé, qui avait fait son entrée en jeu quelques minutes plus tôt.

3 à 1, c’est le score final. Une défaite qui complique davantage la tâche de KOZAF plus que jamais lanterne rouge du championnat. Le club de l’ancien international Kassoum Ouédraogo est quasiment condamné à la relégation.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page