spot_img
spot_img

Palais des sports Ouaga 2 000 : un plateau omnisports de 199 millions F inauguré

Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, a procédé à l’inauguration du plateau omnisports du palais des sports, le jeudi 15 octobre 2020. Dotée de terrains de handball, de volleyball et de basketball, d’un coût de 199 millions 603 mille francs CFA, cette infrastructure devrait accueillir plusieurs jeunes de la ville de Ouagadougou pour la pratique du sport.

Doucement mais sûrement, le palais des sports de Ouaga 2 000 est en train de prendre tout le sens que revêt son appellation. Aujourd’hui, ce palais dispose d’un plateau omnisports de 5 400 m2 d’un coût de 199 mille 603 mille francs CFA construit dans la cour. Il dispose d’un terrain de basketball, d’un terrain de handball et d’un terrain de volleyball avec un système d’éclairage et du grillage. Bientôt, a promis le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, d’autres infrastructures sportives viendront s’ajouter à l’existant dans la perspective des jeux africains de 2027. Il s’agit notamment d’un terrain de football avec du gazon naturel et une piscine olympique. « Nous souhaitons que le Burkina Faso soit prêt à accueillir les jeux africains parce que, selon le cahier de charges, on nous demande de construire un certain nombre d’infrastructures », justifié-t-il.

                         Le plateau omnisports est une bonne choses pour les fédérations de hand, basket et volley

Mais en attendant, le nouveau plateau omnisports devrait accueillir plusieurs jeunes de la ville de Ouagadougou pour la pratique du sport. D’ailleurs, plusieurs jeunes basketteurs, volleyeurs et handballeurs ont pu tester la qualité des terrains à travers des matchs d’exhibition lors de la cérémonie officielle d’inauguration. Ainsi avec ce plateau omnisports, l’on n’est plus obligé de tenir ses activités dans l’enceinte du Palais des sports avec le coût exorbitant que cela comporte. « Tenir une activité à l’intérieur coûte cher avec tout le système de climatisation et de ventilation qu’il faut mettre en marche. Le palais lui-même n’était pas accessible en termes de coût à plusieurs structures qui comptaient y mener leurs activités », fait remarquer Daouda Azoupiou. Cette nouvelle infrastructure, se félicite-t-il, « permet de pratiquer du sport en dehors du palais mais à l’intérieur de la cour ». En construisant plusieurs infrastructures au profit de plusieurs disciplines sportives, le ministre entend ainsi convaincre les observateurs qu’il n’est pas que « le ministre du football, mais de toutes les disciplines sportives ». Dans cette dynamique, il a annoncé la construction prochaine de pistes d’athlétisme et d’un hippodrome.

Par Allan KERE (www.letalon.net)

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page