spot_img
spot_img

Normalisation du stade du 4-Août : le ministère des Sports dispose de 4 milliards pour l’instant

Le ministre des sports et des loisirs a rencontré les hommes de médias ce mardi 9 mars 2020 dans les locaux du service d’informations du gouvernement (SIG) à Ouagadougou. La normalisation des stades du 4-Août et Sangoulé Lamizana était au cœur des échanges lors de ladite rencontre.

Suspendu depuis le 2 mars dernier par la CAF, le stade du 4 août n’est plus éligible de recevoir un match d’envergure internationale car ne répondant plus aux normes requises. Ainsi avec la contribution d’actuels et anciens membres burkinabè de la CAF, le Burkina Faso a bénéficié d’une clémence pour une période de 4 mois. Toute chose qui ne change en rien dans la démarche entreprise par le ministère des sports et des loisirs pour mettre aux normes les stades du 4 août et Sangoulé Lamizana.

C’est ce qui a d’ailleurs motivé la tenue de la conférence de presse animée par le ministre Dominique Nana ce mardi 9 mars. Pour le patron du département des sports et des loisirs, la CAF en plus de suspendre le stade a attiré l’attention du ministère sur plusieurs points. « La qualité du terrain, la propreté des vestiaires, les zones réservées aux spectateurs, les installations sanitaires pour les spectateurs ainsi que les installations média », poursuit-il.

5,5 milliards mobilisés

Pour lui, des actions ont été entreprises par le gouvernement en vue de la réhabilitation du stade du 4 août depuis mai 2020. « La priorité est le stade du 4 août. Lorsque nous avons reçu le résultat des études, le stade Sangoulé Lamizana demande une somme de 24 milliards. Un budget qui ne sera pas facile à débourser rapidement. Cependant, celui du 4-Août demande 10 milliards. Nous allons donc le prioriser afin de pouvoir recevoir nos matchs », explique-t-il. A l’en croire, une requête a été soumise également au ministère des Finances en vue de combler le besoin de financement. « Actuellement nous sommes à 5,5 milliards dont 4 milliards pour le stade du 4 août et 1,5 pour le stade Sangoulé Lamizana. Mais les choses avancent et nous allons bientôt lancer un appel d’offre », assure-t-il.

Revivez la conférence de presse dans les conditions du direct

Dominique Nana estime qu’il faut prendre tout le temps nécessaire pour réaliser des œuvres de qualité. « Nous ne sommes pas prisonniers du temps. Nous sommes prisonniers de la qualité. Nous allons prendre le temps qu’il faut pour réaliser quelque chose de qualité », déclare le patron du département des Sports et des Loisirs. Pour rappel, avec la levée de la suspension, le Burkina Faso pourra accueillir le Soudan du Sud le 29 mars prochain à Ouagadougou.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page