spot_img
spot_img

Le ministre des sports au bureau exécutif de la FBF : « Ne tuez pas le football burkinabè… Réconciliez-vous maintenant ! »

Au regard de la crise qui secoue le comité exécutif de la Fédération burkinabè de football, le ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi, Abdoul Wabou Drabo a rencontré les différents protagonistes ce vendredi. Au cours des échanges, il a invité les uns et les autres à trouver dans les meilleurs délais une solution en vue d’une réconciliation.

Pour la première fois depuis bien longtemps, l’ensemble des 21 membres du comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) était réuni dans une salle, sans qu’il n’ait de bagarre ou de porte claquée. Convoquée, ce vendredi 18 mars 2022, par le ministre des Sports Abdoul Wabou Drabo, cette rencontre avait pour but d’exhorter les protagonistes à trouver une solution pour le bien du football burkinabè.

Le premier responsable du département a rappelé que la performance remarquable des Etalons à la CAN 2021 avec la 4e place et la qualification historique de l’équipe féminine de football pour la CAN Maroc 2022 sont aussi à mettre au compte des acquis de l’actuelle équipe fédérale. Et d’ajouter que la crise que traverse la FBF contraste avec les résultats forts intéressants sus évoqués.

Une guéguerre qui n’honore pas le Burkina

« En lieu et place de la recherche de voies et moyens pour consolider les acquis de notre football pour le placer définitivement sur la trajectoire d’un football compétitif, plaisant, générateur de talents et de célébrités, les acteurs se livrent à des spectacles qui n’honorent ni le football, ni ne favorise son développement harmonieux encore moins l’honneur et la respectabilité du Burkina Faso », a regretté Abdoul Wabou Drabo.

Les protagonistes ont été appelé à se parler avec humilité en vue d’une sortie de crise

Même s’il confie ignorer les causes profondes de cette crise, le chef du département des Sports a exigé que celle-ci connaisse prenne fin : « Cette crise que nous observons tous, depuis le retour de la CAN Cameroun 2021 et dont nous ignorons les causes profondes doit connaitre son épilogue ». Pour lui, cette guéguerre ne favorise pas l’éclosion d’un football burkinabè compétitif qui s’affirme sur la scène africaine et internationale.

Appel à la réconciliation

C’est pourquoi, après avoir appelé nommément chacun des 21 membres du comité exécutif de la FBF, il a appelé au sens de la responsabilité de chacun autour des intérêts du football burkinabè. Aussi les a-t-il invités à se retrouver en toute humilité pour un dialogue en vue d’une sortie de crise en tenant compte des défis immédiats et futurs du football burkinabè.

« Ne tuez pas le football burkinabè. Vous n’en avez pas le droit. Le gouvernement et le peuple burkinabè croient en votre capacité de vous transcender pour que prévalent, je le répète, l’intérêt supérieur du football burkinabè (…) Réconciliez-vous maintenant », a-t-il appelé.

En rappel, la crise au sein du comité exécutif de la FBF cure depuis plusieurs mois. 10 des 21 membres dénoncent « une gestion solitaire » du président Lazare Banssé et avaient claqué la porte lors d’une réunion du comité exécutif, le 21 février dernier.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page