spot_img
spot_img

Histoire des Etalons : Panandétiguiri, l’infatigable latéral polyvalent

Dans tous les domaines de la vie, l’histoire prend une place importante et joue un rôle déterminant aussi bien pour les passées et présentes que pour celle futures. C’est pourquoi, nous avons jugé opportun de mettre ne place cette nouvelle rubrique : Histoire des Etalons. Elle s’efforcera dans la mesure du possible de mettre sous le feu des projecteurs les joueurs ayant fait la fierté du Onze national. Pour ce premier numéro, nous avons choisi -par pur hasard- de parler de #SaidouMadyPanandétigui. Cet infatigable latéral des Etalons a mis tout le monde d’accord lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Lui le droitier a fait plus que dépanner comme latéral droit et a si bien tenu son rôle que certains refusaient de croire qu’il n’était pas gaucher. Voici le parcours de l’homme.

Saïdou Mady Panandétiguiri est né le 22 mars 1984 à Ouahigouya (38 ans). Ancien international burkinabè, il a débuté sa carrière au FC Santos en 1994 avant de rejoindre l’ASFA Yennenga en 2000 puis l’Europe (Equipe réserve de Bordeaux en 2001). Latéral polyvalent il a fait les beaux jours des Etalons du Burkina en tant que latéral droit et latéral gauche. Il a été l’un des joueurs clefs du Burkina lors de la CAN 2013 lors de laquelle les Etalons ont décroché la médaille d’argent (meilleure performance de l’histoire).

S’il a confié lors d’une interview à Letalon.net que son plus grand regret a été de n’avoir pas pu s’imposer chez les Girondins de Bordeaux, la carrière de Panandétiguiri n’en est pas moins intéressante. Il a joué à Lokeren (Belgique, 2004-2008), Wehen Wiesbaden (Allemagne, 2008-2009), Uniao de Leiria (Portugal, 2009-2011), Valleta FC (Malte, 2011-2012), Royal Antwerp (Belgique, 2012-2013), Chippa United (Afrique du Sud, 2013-2014), Pune City (Inde, 2014-2015), Eendracht Zele (Belgique 2015-2016) et SK Doorslaar.

Avec le Burkina, il a disputé la finale de la CAN U17 (médaille d’argent) et décroché la médaille de bronze à la Coupe du monde U17 en 2001 en battant l’Argentine de Carlos Tevez et Pablo Zabaleta 2-0. En 2003 avec les juniors, il termine 4e de la CAN 2003 à domicile et est 8e de finaliste de la Coupe du monde 2003 battu par le Canada (1-0).

Avec les séniors, il a disputé 60 matches entre 2002 et 2013 et marqué 2 buts. Après avoir pris sa retraite, Mady Panandétiguiri a créé un centre de football (Académie Foot Panandé) dans sa ville natale Ouahigouya. Il a également créé sa marque Amissa Sport et est l’un des trois propriétaires de PNP Consulting avec Pitroipa et Aziz Nikiéma. Une structure chargée de l’organisation des déplacements des Etalons et de l’organisation des matches amicaux.

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page