spot_img
spot_img

Election comité exécutif CAF : le Nigérien Djibrilla Hima Hamidou en roue libre ?

Les regards du football africain seront orientés vers la ville de Rabat au Maroc le 12 mars 2021 pour la simple raison que les élections du président de la CAF, des membres du comité exécutif de cette instance et des membres africains au conseil de la FIFA vont s’y dérouler. Pour de nombreux observateurs, c’est le vote à la présidence de la CAF qui retient toutes les attentions malgré le fait que c’est un seul candidat dans les starting-blocks en la personne du Sud-africain, Patrice Motsepe. Mais, on ne peut omettre l’élection des membres du comité exécutif représentants les unions zonales de la CAF avec lesquels, le président élu forme ce qu’on appelle le gouvernement du football africain.

Le gouvernement à fond à ses côtés

Pour la zone UFOA B, qui compte deux postes dont un seul est à pourvoir puisque le mandat du Burkinabè, le colonel Sita Sangaré prend fin en 2023, deux candidats sont en lice à savoir le colonel-major Djibrilla Hima Hamidou « Pelé », président de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT) et Kurt Edwin Siméon Okraku, président de la Fédération ghanéenne de football (GFA). Au sortir d’une campagne menée dans un esprit fair-play, le colonel-major Pelé semble bien parti pour l’emporter. D’ailleurs, après des échanges entre les deux candidats, leurs états-majors semblent parvenus à un consensus et le Ghanéen Kurt Okraku va se retirer. Ainsi élu au comité exécutif de la CAF, le colonel-major Djibrilla Hima Hamidou, cèdera la présidence de l’UFOA B au président de la GFA puisqu’il n’y a plus cumul de poste. Il faut noter que pour briguer ce poste de membre du comité exécutif de la CAF, il a bénéficié d’un soutien total et sans faille du gouvernement nigérien dont le Premier ministre Brigi Rafini a affirmé que c’est un devoir pour les autorités d’accompagner le président de la FENIFOOT.

Un homme du sérail

Le colonel-major Pelé, qui entame depuis 2017 son troisième mandat à la présidence de la FENIFOOT, est parvenu à mettre le football nigérien sur orbite. C’est ainsi qu’en 2012, il parvient avec son équipe à qualifier le Niger pour une première qualification historique à la CAN, celle de 2012 et à une deuxième CAN consécutive en 2013. Le pays participe également à trois CHAN (2011, 2016 et 2020). On peut aussi relever le parcours intéressant du Mena U17 lors de la CAN de la catégorie au Gabon en 2017 avec au bout une quatrième place et une qualification pour la coupe du monde U17 en Inde 2017. A noter que le président de la FENIFOOT est aussi président de la commission sécurité et sûreté de la CAF, membre de la commission d’organisation de la CAN et membre de la commission des associations de la FIFA.

Par Charles FELIX

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page