spot_img
spot_img

Difficultés des clubs de D3 : le président de la FBF à l’écoute des acteurs

Le président de la Fédération burkinabè de football ( FBF)  a tenu une rencontre avec les clubs de football de 3e division ce vendredi 20 novembre 2020 à Ouagadougou. Objectif, échanger avec lesdits clubs sur les différents problèmes qu’ils rencontrent dans le déroulement du championnat.

Après les clubs de D1 et de D2 c’est au tour de ceux de la 3e division  de rencontrer le nouveau président de la fédération burkinabè de football ( FBF), pour des échanges à l’orée  du championnat national de football de 3e division. Il s’est agit pour le président Lazare Banssé de renforcer ses connaissances sur ce championnat. « Vous savez que les clubs de D3 ont des problèmes qui diffèrent de ceux de  D1 et de D2. Ce sont des problèmes très spécifiques et il fallait les rencontrer pour mieux connaître les difficultés et trouver des solutions. », explique le président. Pour lui, la D3 est le socle du football burkinabè mais elle rencontre des problèmes d’ordres divers. « C’est la base de notre football. Il y a des hommes et des femmes sur toute l’étendue du territoire qui se battent pour implanter le football partout. Souvent c’est par des clubs, mais avec peu de moyens. C’est ce que nous avons constaté. Il y a aussi des difficultés au niveau du format du championnat et nous avons regardé tout ça», dit-il.

Propositions et promesses

De son avis, des propositions ont été faites lors de la rencontre. Celles-ci seront soumises à des analyses avec l’ensemble du bureau exécutif de la FBF pour trouver des solutions. « Nous allons surtout revoir le format du championnat actuel pour voir aussi comment toutes les villes, les régions pourront participer à ce championnat. donc, c’est des discussions qui sont très importantes et moi qui viens d’arriver , ça me permet aussi de prendre connaissance du milieu du football burkinabè dans son ensemble. Il faut pouvoir résoudre tous les problèmes qui se posent à tous les niveaux», peut-on entendre.

À l’instar des autres divisions, le président dit prendre en compte le problème financier qui est très important au niveau de la 3e division. « Le problème des finances  a été posé et nous allons l’analyser en fonction des ressources de la FBF. Comme je l’ai dit, c’est le socle de notre football. C’est des clubs qui forment des joueurs donc il faut évidemment qu’ils  puissent avoir l’accompagnement de la FBF. Pas seulement un accompagnement financier mais aussi avec des équipements et toutes les autres formes d’aides qui peuvent permettre à ces clubs de résister et de bien former les jeunes », a -t-il souligné. Selon le président , l’animation footballistique dans les régions est l’un des grands défis à relever. Il y a de son avis, des régions qui n’ont pas assez de jeux et il faut avoir une égalité dans le traitement des ligues. «Il faut que les populations de ces régions puissent assister à des matchs . Que cela ne soit pas résumé à certaines ligues qualifiées de majeurs. Il faut aussi un aménagement pour permettre à ces ligues de bien se comporter», affirme Lazare Banssé.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.letalon.net)

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page