spot_img
spot_img

CAN 2023 : victoire poussive mais historique des Etalons contre la Mauritanie

Les Etalons sont difficilement venus à bout des Mourabitounes de Mauritanie, ce mardi 16 janvier 2024, pour le compte de la première journée du groupe D, au stade de la Paix de Bouaké. Un but tardif de Bertrand Traoré sur penalty permet aux poulains de Vélud d’obtenir les trois points, la première place et d’entrer dans l’histoire.

C’était difficile. C’est la phrase la plus prononcée et la plus entendue en zone mixte à l’issue du premier match des Etalons du Burkina dans cette CAN 2023. Et pour cause, les protégés du sélectionneur Hubert Vélud ont été bousculés durant la première période et amenés à déjouer.

Malgré un statut de favori pour ce match, le Burkina Faso s’est heurté à une équipe mauritanienne très disciplinée tactiquement et prête physiquement. Les Mauritaniens se sont d’ailleurs créés les meilleures occasions de la première période.

En place tactiquement, les Mourabitounes ont posé des problèmes aux Etalons

Aboubakary Koïta, sur coup franc, était à un cheveu de tromper Hervé Koffi, quelque peu déruté par la trajectoire furtive de la balle. Pris à contre-pied, le portier du Royal Charleroi détournai le ballon, in extremis- en corner (30e mn). Dans la foulée, Hemeya Tanji profitait d’une mauvaise appréciation de Issoufou Dayo pour tester à son tour Hervé d’inquiéter à nouveau Hervé Koffi. Le même voyait sa frappe passer Koffi, sans succès (34e mn).

Changements déterminants

Sans inspiration et dépassés sur tous les plans, les Etalons montraient un meilleur visage en seconde période. L’entrée en jeu de Fessal Tapsoba en lieu et place de Mamady Bangré donnait plus de percussions et de la profondeur sur le flanc droit de l’attaque. Les Burkinabè se procuraient plus d’occasions, notamment par l’entremise de Aziz Ki. Ce dernier obligeait le portier mauritanien Babacar Niasse à une parade et à concéder le premier corner burkinabè.

Le but de Bertrand Traoré était une véritable délivrance pour les Etalons

Avec l’entrée en jeu de Bertrand Traoré (73e mn), puis ceux de Hassan Bandé et Djibril Ouattara (86e mn), les Etalons assiégeaient pratiquement le camp adverse. Sur une percée de l’infatigable Issa Kaboré, le défenseur mauritanien Nouh El Abd provoquait une faute que l’arbitre ne sifflait pas dans un premier temps avant de se raviser après avoir consulté la VAR. Le Marocain Jalal Jayed accordait finalement un penalty que Bertrand Traoré se chargeait de transformer (1-0, 90e +6) et d’offrir une victoire inespérée aux siens au bout du temps additionnel.

Les Etalons frappaient un grand coup d’entrée. Avec cette victoire historique, la première pour le Burkina lors de son premier match dans une phase finale de CAN, ils sont en tête de leur groupe devant l’Algérie qu’il s qu’ils affronteront, le samedi 20 janvier 2024, à Bouaké.

Par Philippe BATIONO, depuis Bouaké pour Letalon.net

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img