spot_img
spot_img

Affaire FIFA-Ahmad : le TAS réduit la peine à 2 ans de suspension

Le 23 novembre dernier, la FIFA annonçait une suspension de 5 ans et une amende de 200 000 francs suisses à l’encontre du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad. En effet, saisi par le dirigeant malgache, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu sa décision ce lundi 8 mars. Ainsi, le TAS a reconnu Ahmad coupable de violation des articles 20 (acceptation et distribution de cadeaux et autres avantages) et 25 (abus de pouvoir) du code d’éthique de la FIFA version 2020 et de l’article 28 (détournement de fonds) du code d’éthique de la FIFA version 2018.

Par contre, le TAS a décidé de réduire la peine d’Ahmad. « Ahmad Ahmad est interdit de toute activité relative au football sur le plan national et international pour une durée de deux ans à compter de la notification du dispositif de la présente sentence, sous déduction de la période d’interdiction déjà effectuée », indique le communiqué. Ainsi, le successeur de Issa Hayatou est désormais suspendu deux ans au lieu de cinq ans. Par ailleurs, l’amende de 200 000 francs suisses est ramenée à 50 000 francs suisses.

Le communiqué détaillé à télécharger

COMMUNIQUE TAS SUSPENSION AHMAD

Par Philippe BATIONO pour Letalon.net

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page