spot_img
spot_img

Académie Basga-Jo : un centre moderne sport-études bientôt à Tanghin

A l’instar des autres quartiers de Ouagadougou, Tanghin aura bientôt son centre sport-études. Un nouveau centre de formation sport-études de football est en gestation à Ouagadougou, précisément au quartier Tanghin. Dénommé Basga Jo, ce centre a été présenté à la presse, dimanche 23 juillet 2023, par les promoteurs.

Les derniers résultats du Burkina aux différentes compétitions internationales aussi bien chez les séniors que dans les petites catégories créent un grand engouement pour les écoles de football implantées aux quatre coins du pays. Bien que comptant déjà plusieurs centres, Ouagadougou est la ville où la demande est la plus forte. Pour pallier à cela, des promoteurs n’hésitent plus à se lancer pour donner la chance aux jeunes burkinabè de réaliser leur rêve. C’est le cas de l’académie Basga Jo, promue par l’Association Basga Jo, du nom du père du promoteur, Basga Joseph. Ce centre de formation qui allie le sport notamment le football et les études verra bientôt le jour au quartier Tanghin, à Ouagadougou.

Le SG de l’association Basga Jo, Boubari Tarbagdo (milieu), et les autres face à la presse

Selon le secrétaire général de ladite association, Boubari Tarbagdo, bientôt sortira de terre un centre ultra-moderne avec des bâtiments et autres infrastructures modernes le tout sur une superficie de totale de 2, 5 hectares. Il s’agit, entre autres, d’un terrain en gazon synthétique, d’un terrain en gazon naturel, un plateau omnisport, un complexe hôtelier R+5 de 4 étoiles, un bâtiment abritant des appartements, une infirmerie, une salle de sport, une crèche, une école maternelle et primaire et un collège d’enseignement général et technique. Le coût total de ces infrastructures est estimé à environ cinq milliards de francs CFA.

Les travaux devraient être terminés avant la prochaine rentrée scolaire

Selon l’architecte du projet, Joseph Kologo, il s’agit d’un budget estimatif étant donné que le montant pourrait être revu à la hausse en raison du coût des matériaux sans cesse croissant. « Nous voulons atteindre un objectif, un standing. Ce qui nous intéresse, c’est la qualité des infrastructures. Nous ne voulons pas nous enfermer dans un montant », a-t-il confié. Pour ce faire, a assuré le responsable administratif Sayouba Bonkoungou, ils ont visité des centres en Espagne, en France et en Belgique afin de s’en inspirer.

Ce à quoi devrait ressembler le projet à terme

Ainsi, au plus tard le 15 août prochain, des encadreurs sillonneront les 13 régions du pays pour détecter les talents en vue de constituer les équipes, minime, cadet de l’académie Basga Jo. Il s’agit des U10 et U11 (moins de 10 et moins de 11 ans) ayant le Certificat d’études primaire (CEP) pour ouvrir la classe de 6e et les U14 et U15 ayant le Brevet d’études du premier cycle (BEPC) pour la classe de seconde dès la rentrée scolaire 2023-2024.

Et de préciser que les talents qui seront retenus seront entièrement pris en charge par le budget du centre. Mais, il y aura la possibilité pour les parents qui le veulent d’envoyer leurs enfants moyennant une contribution.

Par Bouélé Philippe BATIONO (Le Quotidien)

Autres Articles

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Partager L'Article

spot_img

Derniers articles

spot_img

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page